WIEGO dans le Monde - Newsletter, février 2015

L'Assemblée Générale WIEGO des dirigeantes de l'économie informelle

 L'Assemblée mondiale de WIEGO
A rassemblé des dirigeantes populaires, des militants, des universitaires, des officiels gouvernementaux et des chercheurs de premier plan autour de l'économie informelle.

Du 11 au 13 novembre 2014, les meneurs et les soutiens de travailleurs informels du monde entier se sont réunis à Yogyakarta, en Indonésie, afin de célébrer les récents accomplissements et tracer la route à suivre, à l'occasion de la 6e Assemblée Générale des Femmes dans l'Emploi Informel : Globalisation et Organisation (WIEGO).

General Assembly Participants
Des traductions simultanées ont été assurées en indonésien, en anglais, en français, en espagnol tout au long de l'Assemblée Générale, et des interprétations consécutives ont été réalisées en bulgare, en hindi, en népalais, en portugais et en thaï.

Organisée tous les quatre ans, l'Assemblée Générale de WIEGO est une occasion importante pour les dirigeantes populaires, les militants, les chercheurs et les gouvernants de partager leurs connaissances et de générer de nouvelles idées. En tant que Présidente du Conseil d'Administration de WIEGO et l'une des fondatrices de l'organisation, Renana Jhabvala a souhaité la bienvenue aux 136 participants, parmi lesquels beaucoup de dirigeantes issues de l'économie informelle, qui représentaient plus de 25 associations, coopératives et syndicats de travailleurs issus de 39 pays répartis sur six continents. Renana a rappelé les débuts de WIEGO: « Il y a dix-sept ans, un petit groupe de personnes a réalisé que le capital se mondialisait, ce qui n'était pas le cas des travailleurs. Nous avons pensé qu'il devait y avoir une voix pour les travailleurs informels - une voix qui puisse porter... des messages clairs. »

Renana Jhabvala - WIEGO General Assembly 2014
Dans son discours d'ouverture, Renana Jhabvala a dit : « Chacun d'entre nous assis ici est un agent du changement. »

Dans son discours d'ouverture, Renana a parlé « des organisateurs, qui façonnent des pensées, qui façonnent des valeurs, qui façonnent des visions et le futur. » Une grande partie de son allocution était concentrée sur le changement et comment il peut intervenir, et le rôle important de ceux qui « aspirent ardemment au changement » - à savoir les organisateurs dans une communauté.
« Chacun d'entre nous assis ici est un agent du changement, » nous dit-elle.

Renana Jhabvala keynote address - WIEGO General Assembly 2014

Écoutez un extrait du discours de Renana (en anglais).

 

Board members outgoing and incoming - WIEGO General Assembly 2014
Clarisse Gnahoui (à gauche) du Bénin et Kofi Asamoah (absente sur l'image) du Ghana ont quitté le Conseil d'Administration de WIEGO ; Juliana Brown Afari (à droite) du Ghana a été accueillie au Conseil d'Administration.

En plus d'offrir l'opportunité de mettre en lumière les facettes enthousiasmantes du travail collaboratif de WIEGO, l'Assemblée Générale a couvert les aspects organisationnels de la structure. Ses membresclarisse and Juliana.jpg ont approuvé la progression, les objectifs et les comptes de WIEGO, ils ont accueilli les nouveaux membres du Conseil d'Administration, et remercié ceux qui leur cédaient la place.Suivez les liens pour lire, voir et écouter les moments forts de la 6e Assemblée Générale de WIEGO ici (en anglais).

Un éclairage sur des succès de collaboration

Carmen Roca - General Assembly 2014
Conseillère Régionale de WIEGO pour l'Amérique Latine, Carmen Roca explique comment le projet « Focal Cities » a permis de générer des gains pour les travailleurs informels de Lima, au Pérou.

WIEGO a débuté son Assemblée Générale mondiale en offrant aux participants une visite guidée de quatre domaines dans lesquels elle a converti le partenariat avec d'autres organisations basées sur leurs membres en changements positifs à l'échelle locale. Ces exposés thématiques soulignaient:

  • Étude de suivi de l’économie informelle
  • Le projet sur la loi et le statut informel
  • La santé et la sécurité au travail pour le secteur informel
  • Projet « Focal Cities » à Accra et Lima.

Les détails et les liens sur les publications, les fichiers audio et vidéo sont disponibles ici (en anglais).

La gouvernance des femmes et leur autonomisation économique

Madalena Duarte and Sonia Dias - General Assembly 2014
Madalena Duarte (à gauche) et Sonia Dias décrivent le projet; la Réflexion du Genre dans le Recyclage et son impact.

L'Assemblée Générale 2014 a rendu hommage à la direction des femmes dans les organisations de travailleurs informels de par le monde. Une session spéciale sur la gouvernance des femmes et l' autonomisation économique a nourri un débat et permis un examen approfondi des problèmes spécifiques au genre dans l'économie informelle.

Selon Melanie Samson, qui présidait cette session spéciale : « Nous faisons partie de WIEGO parce que nous nous sommes engagés à améliorer les conditions, les moyens d'existence et la vie de tous les travailleurs de l'économie informelle. Et nous sommes conscients que pour y parvenir nous devons dédier une attention particulière à l'identification et à la considération des besoins et des intérêts des travailleuses. »

Deux projets innovants de WIEGO qui se concentrent sur l' autonomisation des femmes dans l'économie informelle ont été présentés. Une fois que les chefs de projets eurent fini de détailler l'intention, l'approche et la progression de chacun d'eux, des travailleuses à domicile du Kenya et de l'Ouganda ainsi qu'un membre d'une coopérative brésilienne de récupération de matériaux ont partagé comment eux et leurs organisations avaient été changés à travers ce processus. Voir les présentations et entendre les participants ici (en anglais).

Discussion politique : formaliser l'économie informelle

Marty Chen - Policy Dialogue, General Assembly 2014
En introduction de la discussion politique, Marty Chen, la Coordinatrice Internationale de WIEGO, a dit que la régulation devait offrir des bénéfices aux travailleurs informels, et pas seulement apporter des coûts.

La 6e Assemblée Générale s'est conclue sur une discussion ouverte de politique explorant la formalisation de l'économie informelle, et les perspectives des travailleurs de l' économie informelle. L'événement était suivi entre autres par les membres de WIEGO et des invités du gouvernement, des syndicats indonésiens, et des journalistes.
Marty Chen, la Coordinatrice Internationale de WIEGO, a inauguré le débat : « Pour certains observateurs, la formalisation signifie déplacer tous les travailleurs informels vers des emplois formalisés. Mais ce n'est pas un objectif réaliste. Pour d'autres, la formalisation signifie réguler et taxer les entreprises informelles. Mais la régulation devrait impliquer des bénéfices, pas seulement des charges. »  

General Assembly Participants
Des membres de l'audience engagés dans la discussion sur la formalisation.

Les présentateurs de quatre secteurs, travailleuses domestiques, travailleurs à domicile, vendeurs de rue et récupérateurs de matériaux ont développé leurs perspectives sur la formalisation. Lire sur cette discussion (en anglais).

Visites de terrain

Batik
Apikri - batik

Le 13 novembre, les participants de l'Assemblée Générale ont quitté l'hôtel Eastparc pour voir à quoi ressemblait l'économie informelle à Yogyakarta. Les participants se sont scindés en sept groupes et chacun de ces groupes s'est rendu sur un lieu différent. Les visiteurs ont rencontré des producteurs d'étoffes batik et de batik sur bois, de marionnettes de théâtre d'ombres et de cuisine locale, ils ont visité une école de travailleuses domestiques, fait connaissance avec les porteuses du marché traditionnel et visité une banque de recyclage.